#coffeetime Instagram Photos & Videos

coffeetime - 25.1m posts

Top Posts

  • Friday feels 😎
  • Friday feels 😎
  • 3,025 59 15 hours ago
  • cafe style brown tone and beautiful interior in chiangmai thailand 🇹🇭
  • cafe style brown tone and beautiful interior in chiangmai thailand 🇹🇭
  • 488 2 4 hours ago
  • ライトセイバー …じゃない…

This is not light saber .
.
.
  • ライトセイバー …じゃない…

    This is not light saber .
    .
    .
  • 194 5 2 hours ago

Latest Instagram Posts

  • Dzień dobry w sobotę! Każdy dzień leci jak szalony.
Byłam pewna, że dzisiaj nie uda się zrobić niczego poza przytulaniem, wymienieniem się tysiącami uśmiechów, całowaniem rumianych policzków i zabawą. O dziwo dzisiaj z listy rzeczy do zrobienia- oczywiście w domu 🤪 odhaczam wszystko.
Jestem z siebie dumna, tak zwyczajnie za ogarnianie naszej codzienności. Nigdy nie byłam tak dobrze zorganizowana i totalnie zmęczona, ale każdego dnia wiem, że warto.
Teraz życie stało się kompletne. #weekend - ten hasztag zawsze mnie bawi na urlopie macierzyńskim, tak samo to, że jakiś geniusz akurat macierzyński określił URLOPEM 😂 urlop to jest pod palmami błagam...🌴#coffeetime #coffee #flowers #loveit #home #mommylife
  • Dzień dobry w sobotę! Każdy dzień leci jak szalony.
    Byłam pewna, że dzisiaj nie uda się zrobić niczego poza przytulaniem, wymienieniem się tysiącami uśmiechów, całowaniem rumianych policzków i zabawą. O dziwo dzisiaj z listy rzeczy do zrobienia- oczywiście w domu 🤪 odhaczam wszystko.
    Jestem z siebie dumna, tak zwyczajnie za ogarnianie naszej codzienności. Nigdy nie byłam tak dobrze zorganizowana i totalnie zmęczona, ale każdego dnia wiem, że warto.
    Teraz życie stało się kompletne. #weekend - ten hasztag zawsze mnie bawi na urlopie macierzyńskim, tak samo to, że jakiś geniusz akurat macierzyński określił URLOPEM 😂 urlop to jest pod palmami błagam...🌴 #coffeetime #coffee #flowers #loveit #home #mommylife
  • 0 0 54 minutes ago
  • Breakfast.
  • Breakfast.
  • 0 1 54 minutes ago
  • _
Malem mingguan pada kemana nih guys?

Di cuaca yang dingin gini, minum cappuccino sih enaknya.

Kuy melipir ke kedai !
Kita bikinin cappuccino spesial buat kamu.

_
@koka.coffee 
Jl. Trunojoyo 28 Bandung
  • _
    Malem mingguan pada kemana nih guys?

    Di cuaca yang dingin gini, minum cappuccino sih enaknya.

    Kuy melipir ke kedai !
    Kita bikinin cappuccino spesial buat kamu.

    _
    @koka.coffee
    Jl. Trunojoyo 28 Bandung
  • 1 1 56 minutes ago
  • smile season 🐕
  • smile season 🐕
  • 259 3 56 minutes ago
  • Il est de bon ton d'avoir un porc à balancer. 🐷 Mais je ne vais pas me joindre au concert d'applaudissements quasi-unanime pour ce livre. Point positif : se lit facilement. Mais si je l'ai englouti d'une traite ce n'est pas pour ses qualités littéraires, mais parce que j'étais pressée d'y trouver cette "dénonciation de l'emprise psychologique exercée par un dangereux pédophile sur une enfant sans défense" que tout le monde acclamait.
•
Eh bien ? Pas convaincue. Déjà, je conteste le mot "pédophilie". Il met dans un même sac des enfants en bas âge et des lycéens. La "fillette sans défense" était en fait une ado déjà initiée au sexe et presque majeure. G et V ont flirté et échangé des lettres d'amour pendant un an avant de devenir amants. V s'est battue contre sa mère pour exiger le droit de le fréquenter. À aucun moment G ne l'a "forcée". Donc c'est tout de même un peu vache de lui coller toutes se névroses sur le dos 30 ans plus tard.
•
Alors oui, il avait un ascendant intellectuel. Heureusement ! N'est-il pas commun à l'adolescence d'être influencé par un "mentor"? Oui, il l'a probablement trompée. Oui, il a parlé d'elle dans ses livres. Mais si ce sont des crimes, autant interdire la littérature directement (et au rythme où ça va, je pense que c'est une sérieuse possibilité). •
Selon ses propres dires, dans l'état d'esprit où elle se trouvait, V était prête à se jeter sur le premier homme qui lui aurait témoigné de l'attention. Moi je dis qu'elle a eu de la chance de tomber sur G, et pas un type qui l'aurait RÉELLEMENT maltraitée.
•
J'irai même plus loin en disant que ce n'est pas G qui l'a traumatisée, mais le regard de la société (OMG je vais me faire lyncher).
•
V. a certes le droit d'avoir ses propres sentiments sur l'histoire, et même de les publier en surfant sur la vague #MeToo, réussissant un joli coup médiatique. Mais qu'on s'en serve pour allumer les bûchers des autodafés — stop.

#livres #lecture #cafe #coffee #coffeetime #coffeeandbooks #books #bookworm #instabook #bookstagram #instalivre #bibliovore #passionlecture #livreaddict @editionsgrasset
  • Il est de bon ton d'avoir un porc à balancer. 🐷 Mais je ne vais pas me joindre au concert d'applaudissements quasi-unanime pour ce livre. Point positif : se lit facilement. Mais si je l'ai englouti d'une traite ce n'est pas pour ses qualités littéraires, mais parce que j'étais pressée d'y trouver cette "dénonciation de l'emprise psychologique exercée par un dangereux pédophile sur une enfant sans défense" que tout le monde acclamait.

    Eh bien ? Pas convaincue. Déjà, je conteste le mot "pédophilie". Il met dans un même sac des enfants en bas âge et des lycéens. La "fillette sans défense" était en fait une ado déjà initiée au sexe et presque majeure. G et V ont flirté et échangé des lettres d'amour pendant un an avant de devenir amants. V s'est battue contre sa mère pour exiger le droit de le fréquenter. À aucun moment G ne l'a "forcée". Donc c'est tout de même un peu vache de lui coller toutes se névroses sur le dos 30 ans plus tard.

    Alors oui, il avait un ascendant intellectuel. Heureusement ! N'est-il pas commun à l'adolescence d'être influencé par un "mentor"? Oui, il l'a probablement trompée. Oui, il a parlé d'elle dans ses livres. Mais si ce sont des crimes, autant interdire la littérature directement (et au rythme où ça va, je pense que c'est une sérieuse possibilité). •
    Selon ses propres dires, dans l'état d'esprit où elle se trouvait, V était prête à se jeter sur le premier homme qui lui aurait témoigné de l'attention. Moi je dis qu'elle a eu de la chance de tomber sur G, et pas un type qui l'aurait RÉELLEMENT maltraitée.

    J'irai même plus loin en disant que ce n'est pas G qui l'a traumatisée, mais le regard de la société (OMG je vais me faire lyncher).

    V. a certes le droit d'avoir ses propres sentiments sur l'histoire, et même de les publier en surfant sur la vague #MeToo , réussissant un joli coup médiatique. Mais qu'on s'en serve pour allumer les bûchers des autodafés — stop.

    #livres #lecture #cafe #coffee #coffeetime #coffeeandbooks #books #bookworm #instabook #bookstagram #instalivre #bibliovore #passionlecture #livreaddict @editionsgrasset
  • 2 0 57 minutes ago